Le hard discount fait son retour avec un fort engouement des consommateur

Le hard discount fait son retour avec un fort engouement des consommateur

Le hard discount fait son retour avec un fort engouement des consommateurs

Caractérisé par des prix très bas qu’il propose à ses clients, un magasin de libre-service relativement petit en termes de surface se fait appeler Hard discount ou maxi discompte pour d’autres. Le nombre de références produits ne dépasse pas les 1.000 et en général, ce sont les produits alimentaires qui sont ses domaines.

Comment le magasin hard discount se permet-il des prix bas ?

Tout d’abord, dans un magasin hard discount, il n’existe presque pas de services, étant donné la simplicité  sinon l’austérité appliquée à l’environnement de vente. Les produits sont mis en rayon par palettes et les coûts de manutention sont relativement réduits. Dans un magasin hard discount, les références des produits sont plus ou moins limitées, d’où la probabilité de ne pas y trouver plusieurs grandes marques. Le client se permet des achats en quantité  dont nul n’est besoin pour le magasin d’investir pour les onéreuses publicités. Les salariés sont parfois polyvalents pour s’occuper de plusieurs postes. Au début, la notion de hard discount a proposé des produits sans marque sinon des produits sous marques de distributeurs et parfois présentés d’une manière très simplifiée dans des cartons d’emballage.

De cause à effet, le magasin s’est permis des prix très bas.  Depuis un certain temps,  le style de vente semble rencontrer des difficultés, au point de disparaitre, peut-être à cause de la concurrence car les supermarchés et hypermarchés ont décidé de mettre en place le modèle hard discount au sein de leurs comptoirs.

Le retour enthousiaste du hard discount original

Le changement de style et de qualification, tel que supermarché à dominante marque propre  ou enseignes à dominante marque propre n’a pas résolu le problème de concurrence qui a frappé les magasins hard discount depuis les années 2010. La part du marché du hard discount a été méchamment réduite. Au moins de septembre 2017, à l’exemple du magasin Lidl, des grands groupes se proposent de reprendre les commerces sous forme de hard discount. Les clients se sont intéressé des gammes de produits proposés par le magasin anciennement hard discount et qui s’est proposé de rénover ses services et son image. L’on a constaté un fort engouement des prospects, une reprise enthousiasmante.